DOMAINES D’EXPERTISE

DÉVELOPPER VOTRE ENTREPRISE

La plupart des avocats déversent tout ce qu’ils ont jamais fait sur le site, et je peux les comprendre. Dans une ère où les mots-clés Google existent, qui pourrait laisser de côté la moindre petite expérience qui pourrait attirer l’oeil d’un nouveau client ?

C’est bon. Je peux jouer ce jeu, mais laissez-moi d’abord vous dire comment cela fonctionne réellement avec moi.

Vous m’appelez. Nous discutons de votre problème et de vos objectifs. Si j’ai l’expérience et l’aisance nécessaires à le résoudre, c’est ce qui se produit alors. Sinon, je vous aide à trouver un avocat qui pourra vous aider.

C’est aussi simple que cela. Maintenant, la partie “mot-clés” de cette section. Au fil des ans, j’ai aidé des dizaines de clients à développer leur entreprise. Sans ordre particulier, voici un échantillon de ces affaires :

  • Identification de l’ensemble des exigences légales pour un courtier immobilier hors-état qui souhaitait ouvrir en Californie;
  • Rédaction d’un Manuel de l’employé pour un studio d’animation en pleine croissance;
  • Rédaction et négociation d’une convention d’exploitation pour plusieurs consultants en éducation qui ouvraient une nouvelle société de conseil ;
  • Établissement d’une association à but non lucratif pour une riche famille à Beverly Hills;
  • Structuration et rédaction d’un contrat de travail pour permettre l’octroi d’options en attendant la mise en place d’un plan de stock-options ;
  • Rédaction d’un accord type pour un développeur de sites Web, à utiliser dans tous les projets ;
  • Rédaction d’un accord de remboursement des frais de scolarité pour une entreprise commerciale de promotion immobilière qui souhaitait envoyer un employé clé obtenir son MBA ;
  • Structuration et rédaction d’une dette convertible pour un développeur d’applications ;
  • Structuration et rédaction d’accords liés au transfert d’un domaine web; et
  • Rédaction des termes de service et des politiques de confidentialité pour des sites Web.

En plus de ces cas, j’ai établi de nombreuses entités corporatives pour mes clients et rédigé les règlements administratifs et accords d’exploitation connexes. À l’occasion, j’ai également aidé des clients à dissoudre une entreprise qui ne fonctionnait plus pour eux.

STRATÉGIE ET RÉVISION DE CONTRAT

Je paraphrase un conseil que j’ai un jour vu dans Forbes et qui, métaphoriquement, recommandait aux propriétaires d’entreprises de toujours conduire en présence de leur avocat, mais de laisser celui-ci sur le siège passager. Cela m’a frappé parce que cela encapsulait la valeur que j’ajoute lorsque je passe en revue des contrats pour mes clients. Je représente une seconde critique, avec un oeil attentif pour l’identification de problèmes juridiques et pour protéger mes clients de termes que je crois onéreux.

Depuis que j’ai établi mon cabinet en 2009, j’ai passé en revue plus de contrats que je ne puisse compter. Parmi ces affaires :

  • Examen et conseil sur un accord de production pour un producteur local créant un film pour une organisation de défense libérale ;
  • Examen et conseil sur un accord de commercialisation pour une agence de marketing, pour promouvoir un site Web tiers ;
  • Examen et conseil sur un bail commercial pour un groupe de psychologues ;
  • Examen et conseil sur un contrat de travail pour un employé de startup ;
  • Examen et conseil sur des contrats de prêts liés à une ligne de crédit garantie par une maison en bord de mer ;
  • Examen et conseil sur un billet à ordre convertible pour un business angel, investisseur dans une entreprise biotechnologie ;
  • Examen et conseil concernant un investissement en capital dans un studio de développement d’applications ;
  • Examen et conseil sur un contrat-cadre de dotation en personnel pour un promoteur immobilier commercial ;
  • Examen et conseil sur un contrat d’achat d’actifs pour un fabricant de produits; et
  • Examen et conseil sur un contrat d’exploitation dans une affaire immobilière.

RÉSOLUTION DE LITIGE

D’une part, utiliser le terme de résolution de litiges me rappelle le mouvement politiquement correct des années 90. C’est un peu comme appeler un éboueur un ingénieur sanitaire. Aucune quantité de vernis ne peut faire briller une situation désagréable.

Mais d’un autre côté, en employant un terme qui contient le mot “résolution”, il y a un petit changement d’emphase vers la résolution de l’affaire ce qui, je pense, caractérise plus justement mon approche. Depuis 2009, des dizaines de clients sont venus à moi avec des litiges civils de toutes sortes. Ils ont parfois donné lieu à des procès, mais nous avons souvent été capables de résoudre le litige sans même qu’il y ait eu dépôt de plainte.

Au fil des années, j’ai assisté des individus à résoudre des litiges à de nombreuses reprises. Quelques exemples d’affaires :

  • Représentation d’un business angel pour sauver ce qu’il pouvait d’un investissement dans une entreprise qui exploitait l’énergie des vagues océaniques ;
  • Représentation d’un créancier dont l’ami avait déclaré faillite, malgré le fait qu’il devait près d’un million de dollars à mon client ;
  • Représentation d’un restaurant qui devait négocier une baisse de loyer ;
  • Représentation du fondateur d’un cabinet de psychologues, lorsqu’un groupe de psychologues a quitté l’entreprise et volé la plupart de ses clients ;
  • Représentation d’un associé dans un restaurant à succès de Los Angeles qui souhaitait partir après sept années ;
  • Représentation d’un groupe d’employés qui s’était secrètement entendus avec le plus gros investisseur de l’entreprise pour évincer un PDG frauduleux ;
  • Représentation à plusieurs reprises d’un promoteur de biens immobiliers à usage commercial contre des locataires ;
  • Représentation d’un distributeur contre un fabricant qui avait prétendu frauduleusement que ses produits étaient brevetés ;
  • Représentation du business angel de deux restaurants thaïlandais qui avaient fait faillite;
  • Représentation d’un philanthrope contre une organisation à but non lucratif qui n’utilisait pas les fonds conformément aux accords avec le donateur ; et
  • Représentation d’un éditeur web dans des dizaines de cas où des tiers violaient ses droits d’auteur.

MARQUES, DROITS D’AUTEUR ET LICENCES

Tout est dans la Marque, Scarlett. La Marque est la seule chose au monde pour laquelle cela vaut la peine de travailler, de se battre ou de mourir, car c’est la seule chose qui dure.

Lorsque j’étais plus jeune, je pensais que l’art n’avait qu’une valeur éthérée. Mais désormais, je me demande si l’art n’est pas la seule chose de valeur réelle, et si le reste des choses ne sont pas que des marchandises ? Préféreriez-vous posséder la marque Ariel, ou produire une lessive qui lui serait supérieure ?

Partout, les propriétaires d’entreprise prudents se concentrent sur le développement de leur marque, et je suis là pour les y aider. Voici quelques exemples d’affaires au cours des dernières années :

  • Réflexion stratégique avec les clients concernant les marques et les noms de produits potentiels ;
  • Recherche sur les marques proposées et rédaction de mémoires d’approbation ;
  • Réalisation d’environ une centaine de dépôts de marques avec la USPTO ;
  • Négociation avec les Examinateurs de l’USPTO sur les paramètres de la marque proposée ;
  • Rédaction et dépôt de réponses à des Rapports d’Examen de l’USPTO ;
  • Appel à des Rapports d’Examen Finaux auprès de la TTAB
  • Dépôt de demandes de droits d’auteur au Bureau des droits d’auteur des États-Unis (U.S. Copyright Office) ;
  • Rédaction et envoi de lettres de cessation et d’interdiction, conformément au Digital Millennium Copyright ;
  • Action pour la protection de droits d’auteur existants ;
  • Négociation d’allégations d’infraction de marque ; et
  • Rédaction d’accords de consentement sur des marques déposées.

PROJETS SPÉCIAUX, RÉDACTION & CONSEIL EN ART

Alan Watts a un jour dit : “L’homme ne souffre que parce qu’il prend au sérieux ce que les dieux ont créé pour s’amuser”. Bien sûr, je passe la vaste majorité de mon temps sur des projets juridiques traditionnels, mais j’ai parfois été là pour fournir une assistance à des clients sur d’autres projets. Cela rend la vie intéressante et amusante.

Au cours des années, cela inclut la collecte de fonds, le recrutement pour des Conseils d’administration, le conseil politique, le recrutement de personnel et l’écriture de contenu. À cette liste, j’aimerais ajouter le conseil en art, étant donné que je fréquente régulièrement les principales foires et que je suis déterminé à garder une opinion éclairée sur le marché. Se tenir au fait du marché de l’art demande beaucoup de temps, mais c’est une classe d’actifs importante pour toute personne souhaitant en acquérir, et je souhaite pouvoir vous aider.

Mes écrits sont également disponibles sur mon blog indépendant Hustlers in Paradise. Comme tout blog, il n’est jamais autant à jour que je ne le souhaiterais, mais il contient quelques perles, si j’ose dire.